Archives par mot-clé : compte rendu de randonnée

Belarga : entre l’Hérault, vignes et collines

Dimanche 18 mars : temps pas terrible, mais pas de pluie annoncée ! Nous étions 10 à partir de Canet pour la découverte d’une randonnée toute proche, puisque le point de départ est dans le centre du village de Bélarga, sur le parking à côte du vieux moulin sur l’Hérault.

Nous partons d’abord en direction du moulin.

Au programme, une boucle avec peu de dénivelé (estimé à 120m) et de longueur raisonnable pour une demi-journée de marche…

Vue sur le fleuve, au pied du vieux moulin qui mériterait d’être restauré….

Ce circuit  a été tracé  récemment ;  il est bien balisé en jaune sur tout le trajet et débute en longeant le fleuve, sur une promenade bien aménagée.  En quittant le village, après avoir traversé la départementale D32, nous sommes très vite dans la campagne et longeons le ruisseau « le Rouvière ». Sur la gauche, nous délaissons une variante du circuit qui emprunte le pont dit « Pont d’Hannibal ». Cette variante ajouterait  2 ou 3km à la randonnée. Nous serons pendant une bonne partie du circuit sur de larges pistes qui traversent les vignes.Le trajet offre successivement des vues sur les divers villages alentours.

Après une bonne heure de marche, nous sommes au gué qui traverse « le Dardaillon ». Il a beaucoup plu et il y aura des pieds humides!

Nous marchons toujours sur une piste large puis nous approchons du bois de la Tourelle, où nous emprunterons un sentier plus étroit.

Nous faisons une pose… Toujours de jolies vues sur les villages, avant de s’enfoncer dans le sous-bois.Il y a quelques pentes à travers le bois de la Tourelle que nous traversons pour rejoindre les abords du village de Campagnan. Une dernière pause au pied de la vierge qui domine le cimetière de Campagnan, puis nous repartons pour traverser à nouveau le bois vers le nord en direction de Bélarga. Les seuls passages délicats ont été aménagés de marches, ce qui facilite bien le passage. Excellente l’idée d’avoir mis des plots de béton pour retraverser  le Dardaillon! Nous n’avons pas eu à nous mouiller à nouveau les pieds… Il y aura des asperges au menu ce soir….. Nous sommes sur la dernière ligne droite (vent dans le nez…) avant de nous retrouver dans Bélarga. Et nous sommes de retour à nos voitures vers 17h, après avoir parcouru environ 11km.  Randonnée facile, avec peu de pente, sur des chemins bien praticables. A découvrir, car elle est peu référencée.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires!

 

le tour de l’Etang du Ponant

C’est un circuit sans dénivelé, le tour de l’Etang du Ponant, que nous avons effectué ce 1er mai 2016, par un ciel hélas gris et beaucoup de vent!

planbis

Le point de départ est le parking à côté du pont sur le Vidourle, à la sortie de la Grand-Motte. Aucune difficulté, puisque ce n’est que du terrain plat, et le tour de l’étang représente environ 14km.

P1030267bis
10 personnes de l’Amistat (avec le photographe!), vers 14h15, au départ
P1030271bis
On longe d’abord le bras du Vidourle pour rejoindre l’étang, sur des chemins bien aménagés, en ville
P1030280bis
après le petit port sur l’étang, la piste se poursuit jusqu’à rejoindre la route.
P1030283bis
Après avoir longé la départementale, on trouve vite le moyen de rejoindre le bord de l’étang
P1030296bis
Au loin, la Grand-Motte, avec un peu de soleil!
P1030297bis
Première petite halte….
P1030290bis
Nous marcherons un long moment sur la berge de l’étang

P1030313bis

P1030285bis
Nous rencontrerons quelques oiseaux, le temps n’est pas idéal pour leur observation!

P1030277bis

P1030313bis

P1030291bis
Longue partie de la randonnée assez agréable au nord de l’étang
P1030299bis
Il faut rejoindre la route pour emprunter le pont sur le Vidourle et bifurquer aussitôt vers le sud, sur la rive gauche du fleuve.
P1030303bis
Vers 12h30, pause bien méritée, à peu près à l’abri du vent toujours aussi fort et frais
P1030305bis
Merci pour cet excellent gâteau, parfait avec le café!

Après le repas…. Il reste encore du chemin pour terminer cette boucle.

P1030317bis
Sur la rive sud de l’étang, nombre de bois accumulés par les crues du Vidourle
P1030327bis
Après avoir remonté ce bras mort communiquant avec l’étang, il y a une traversée un peu boueuse!
P1030329bis
On rejoint aussitôt un large chemin, qui nous ramène rapidement à la Grand-Motte
P1030322bis
Un héron, peu visible sans téléobjectif!
P1030339bis
Halte au point d’information, juste avant la traversée du pont, à l’embouchure du Vidourle
P1030336bis
Ciel chargé à l’embouchure du Vidourle

Nous somme de retour au point de départ assez tôt dans l’après-midi, après avoir parcouru 14km.   Bon bol d’air! et pas de pluie malgré un ciel chargé…