Archives de catégorie : comptes rendus de randonnées

Randonnée à Cabrières: le tour du pic de Vissou

Nous n’étions que sept à nous rendre de Canet à Cabrières pour cette randonnée qui s’annonçait dans les meilleures conditions climatiques, ce dimanche 19 février 2017.

Il y avait beaucoup de véhicules sur le parking à l’entrée de Cabrières ; ce circuit est de plus en plus pratiqué!

C’est un circuit de moins de 10km, bien balisé avec une seule difficulté: le dénivelé de 360m dès le départ pour atteindre au sommet la tour d’observation. Partis à 14h30, nous serons de retour vers 17h45, en ayant pris notre temps…

notre groupe au départ, sans le photographe…

Je ne donnerai que quelques photos car nous avions fait cette randonnée il y a 2 ans et vous pourrez  avoir plus détail sur ce circuit en suivant le lien en fin de cet article.

Ascension difficile!
On s’accorde une ou deux pauses au cours de montée
Enfin! sourire retrouvé en arrivant au sommet!
En redescendant vers la piste d’envol des parapentes
Sur le retour : traversée de la Boyne sur le pont submersible

Ce parcours est parfaitement bien balisé et sans risque de s’égarer.  Il fait environ 9km mais nécessite plus de 3h, ne serait-ce que pour profiter des superbes points de vue!

Pour voir plus de détails et d’autres photos sur ce même circuit, suivez le lien suivant (qui s’ouvrira dans un nouvel onglet) :    Cliquez ICI

 

randonnée à Octon : plan de Basse

         Malgré le vent froid, nous étions une quinzaine de randonneurs pour nous rendre à Octon ce dimanche après-midi 8 janvier…. Point de départ de la randonnée : le parking à proximité du centre du village.

p1040656bis

          Au programme : une boucle d’environ 10km nous menant en suivant le ruisseau de Levèze au plateau dit plan de Basse. Nous rejoindrons ensuite la ferme de Saint Martin de Combes pour redescendre ensuite par la vallée encaissée, qui nous a reconduit en pente douce à Octon.

plan

p1040662bis

Nous partons en empruntant le chemin à gauche de l’église.
p1040665bis

     Arrivant au niveau du moulin, on peut aussi admirer  les ruines du château de Lauzières. Nous quittons alors la piste pour emprunter un petit sentier sur la gauche qui va, par une bonne grimpette, nous conduire sur le plateau.p1040666bis

L’hiver est bien là! Il y a de la glace sur les pentes de ruffe….p1040671bis

On a souffert pendant la montée! et sur le haut du plateau, petite pose, encore abritée, car le vent (bien frais…) souffle fort. p1040674bis

Le plateau offre de belles vues, comme ici, vers le lac du Salagou.

p1040675bis

Randonneurs, bien couverts et heureux!

p1040678bis

On entrevoit les premières habitations d’Octon, le lac et, au loin la vallée de l’H’érault et même « la Taillade », trace de l’autoroutep1040681bis

      Nous marchons un bon moment sur une piste large rejoignant une étroite voie goudronnée, nous menant à Saint Martin des Combes.  Ce sera ensuite un retour très facile par une large piste en pente douce.p1040684bis

   Beau point de vue sur le château de Lauzières, au cours du retour.

p1040685bis

Il faut parfois attendre que tout le monde se regroupe!

p1040687bis

       Pas trop fatiguées, elles ont le sourire nos marcheuses!

     Nous sommes de retour vers 17h. Bravo aux nouvelles et nouveaux randonneurs : ils ont supporté la grimpette et apprécié la descente! Nous espérons les retrouver dès la prochaine sortie…

       Randonneurs ou non, si vous avez des suggestions ou remarques: n’hésitez pas à les laisser en commentaire sur cet article: il y a une rubrique à cet effet.

Dernière randonnée de l’année à « la Ramasse »

Amistat-Rando-1

Nous étions huit au départ pour cette dernière randonnée de l’année à Clermont l’Hérault sur les hauteurs de la Ramasse.

la-ramasse

Nous avons garé les véhicules au bout de l’impasse très raide qui démarre à côté du centre ERDF, puis nous avons emprunté le sentier qui grimpe à la Ramasse. La météo étant avec nous, ciel clair et soleil, nous avons eu des vues à 360° autour de Clermont . Pour certains, cette randonnée était une découverte et ils ont pu voir quelques construction s en pierres ( genre  capitelles) qui auraient été utilisées par des lépreux isolés à cet endroit. Nous avons fait le tour et avons pu admirer Les toits de Clermont vus du haut. La randonnée s’est terminée vers 16h.

ag15

Le groupe auprès d’une capitelle

 

ag12

Des obstacles après la ceuillette de fleurs

ag10

ag6

Sur la piste

ag16

Plaques explicatives

Photos prises par Annabelle Guérin.

rando au plateau du télégraphe Chappe St Bauzille de la Sylve

p1040587bis

       Nous étions une bonne équipe ce dimanche de décembre à nous rendre de Canet à Saint-Bauzille-de-la Sylve pour effectuer une brève randonnée de 6 à 7km sur le plateau du télégraphe.

telegraphe-plan

         Le circuit a été volontairement limité en distance et assurer ainsi  un retour assez tôt dans l’après-midi. A partir de la limite du village, nous avons emprunté la piste qui monte vers la chapelle Saint-Antoine, via le chemin de croix.

p1040592bis

20161211_161011 p1040590

          La chapelle, bien restaurée est fermée. En poursuivant sur la même piste, nous serons très vite au relai du télégraphe Chappe, lui aussi parfaitement restauré et remis en état de marche.

p1040594
Arrivée au télégraphe Chappe….
20161211_144056
Nous étions accompagnés par Jean-Claude muni de la clef qui nous aurait permis d’admirer les installations restaurées: malheureusement, la serrure, bloquée, a refusé de nous laisser entrer!

p1040596 p1040597

20161211_161019 20161211_161025

 

 

 

 

 

 

Quelques photos sur la piste empruntée en poursuivant notre chemin

20161211_161134

20161211_161204

 

 

Après une boucle dont une partie non balisée nous a conduit dans les sous-bois, nous retrouverons assez vite la piste empruntée à l’aller.

20161211_161435bis
Une photo du groupe, prise au belvèdère du chemin de croix.

p1040601

Dernière vue sur la plaine, en redescendant vers Saint-Bauzille.

Retour à nos véhicules à 16h30, après une randonnée facile!

Merci pour les photos qui m’ont été transmises, et merci pour Jean-Claude et Jacqueline qui nous ont accompagné pour la visite, même si nous n’avons pas réussi à voir l’intérieur de la la tour Chappe!

 

 

randonnée au ravin des Arcs

C’est une des randonnées les plus classiques pour les montpelliérains.

plan

Le départ a lieu du parking situé à proximité du pont sur le ruisseau du Lamalou, à quelques km au nord de Saint Martin de Londres sur la route de Ganges.

p1040541bis

Seulement 6 au départ ce dimanche 27/11/16, avec un beau ciel bleu… Il était prévu de partir sur la rive gauche du Lamalou, mais très vite, nous avons été informé que le niveau de l’eau était trop haut pour traverser le ruisseau et nous avons pris le pont routier pour suivre la rive droite, comme le montre le plan…

p1040544bis p1040547bis

Agréable montée assez régulière sur ce chemin. Avec le soleil, on se découvre!

p1040558bis

Le chemin devient parfois caillouteux et la pente raide

p1040551bis

Les choses se compliquent quand la descente vers le ruisseau commence: terrain humide, cailloux glissants et les feuilles encore plus glissantes. Les derniers mètres avant de rejoindre le ruisseau sont très lents à parcourir!

p1040553bis

Arrivée au ruisseau, après plus d’une heure de marche.

p1040552bis

On a bien cherché un passage favorable, mais la traversée nous a semblé un peu trop risquée, même si avant nous, plusieurs randonneurs avaient choisi de prendre un bain plutôt frais en traversant…

Nous avons donc continué vers l’ouest sur le petit sentier qui domine les gorges.

77Cette partie du circuit offre des paysages étonnants.

p1040562bis

Le sentier serpente quelque temps sur une étroite corniche.p1040565bis

Une échelle permet d’accéder à des abris sous roche, autrefois utilisés. p1040567bis

On hésite : monterons nous? ou pas? p1040564bis

Belles couleurs d’automne sur le sentier en cornichep1040560bis

Une dernière vue sur le ravin, en direction de l’Hérault : les ombres montrent bien que le soleil décline déjà, vers 16h30….p1040569bis

Puis, le sentier bifurque vers le nord pour entreprendre une montée régulière pour quitter la gorge, le tout à l’ombre. Le soleil est encore là, mais plus pour longtemps, quand nous rejoindrons les chemins plus larges qui nous ramèneront vers notre point de départ. Il y a quelques repères (orange) qui évitent de prendre les multiples sentiers que l’on rencontre alors.

Pa de photos dans la dernière partie du circuit : nous avons accéléré le rythme de craindre de finir dans le noir total.

Une dernière photo, prise à l’arrivée, montre qu’il était temps d’en finir, faute de lumière!

p1040575bis

Heureuses les marcheuses, mais un peu fatiguées

Nous aurons parcouru environ 9km, mais la progression est très lente sur ce circuit. Très agréable randonnée, même si la nuit tombe vite à cette époque!

ps: merci à la photographe qui a transmis ses photos

 

 

 

Malavieille : rando dans la ruffe….

Bel après-midi, ce jeudi 20/10/16, pour aller faire une randonnée de quelques kilomètres à proximité du Salagou….

p1040300bis

Notre point de départ est à côté du site paléontologique de la Lieude, et l’on voit sur la photo du groupe les ruines du château de Malavieille.

plan

Pour commencer, nous avons grimpé jusqu’au château et ce début de randonnée a  été plus sévère que l’on pouvait l’imaginer….

p1040306bis p1040311bis p1040307bis

Le plaisir des paysages dans la Ruffe……

 

p1040325bis

Première pause aux ruines du château, puis nous partirons vers le nord. A partir de là, il n’y a plus de difficultés, quelques rares montées. Le circuit emprunte des pistes souvent bien entretenues

p1040314bis

Sur cette photo, prise du château, l’on voit la piste que nous emprunterons et au loin le hameau de Brénas.

p1040322bis

Dernier regard sur les ruines de Malavieille….

p1040326bis

p1040327

Nous avons marché assez lentement. Vers 16h30, nous sommes au hameau de Pradels, où nous faisons une halte pour satisfaire les envies de goûter et trouver quelques noix.

p1040329bis

Dans la descente, à partir des Pradels, nous marchons sur un sentier raviné, qui va rapidement redescendre vers la route goudronnée.

p1040332bis

Nous avons hésité à faire une boucle plus grande, pour finalement revenir par le goudron, et passer à côté de la chapelle de Mérifons…

p1040335bis

Belle lumière de soir d’automne sur la chapelle. Nous serons vers 18h de retour à notre point de départ. Cette boucle était déjà beaucoup pour les néo-randonneurs, jeunes ou moins jeunes!

Nous avons eu de bonnes conditions météo, un peu frais sur la fin.

Nous avions dèjà fait cette rando par le passé. Vous pouvez trouver quelques informations historiques dans les commentaires de ce précédant compte rendu en cliquant ICI

Randonnée à St-Guilhem et la maison des Plots

18 septembre 2016 : Reprise des randonnées du groupe de Canet -AMISTAT

Beaucoup de vent au programme pour une randonnée qui commence par une bonne montée, en partant du bord de l’Hérault.

plan-maison-des-plots

       Peut-être jugée un peu raide pour une reprise, et météo annonçant beaucoup de vent…  Bref, nous étions sept au départ

p1040059

          Nous avons commencé par quelques hésitations sur le départ du circuit!

p1040062bis

      Très vite nous sommes sur le bon sentier qui va grimper dur pendant la première heure.

p1040067bis

    En montant, beau point de vue sur les gorges de l’Hérault et l’entrée de St-Guilhem. Malgré le vent le ciel est gris!

p1040071

          Première pause pour se désaltérer!

p1040077bis

      Nous arrivons au domaine des Plots après une heure de montée, dans le vent…

p1040080bis

    Maintenant habité et intitulé Maison des Légendes par les nouveaux occupants, le site a été bien restauré : on peut admirer sous les voutes de splendides callades…..

p1040081bis
Une lavogne, rencontrée sur le GR74 en quittant la maison des Plots
p1040090
Rencontre plutôt insolite sur la piste avant de rejoindre le GR653…

p1040093bis

p1040103
Après la dure montée, nous retrouvons le sourire sur un sentier facile et plat!

p1040100bis

      Le sentier pour la seconde partie du circuit est très confortable : nous sommes sur la via Arlesiania, GR menant d’Arles à St Jacques de Compostelle.

p1040110bis
On distingue le sentier menant aux Fenetrelles, que l’on devine sur cette photo

Ici le vent souffle fort !

p1040114bis
Aïe aïe aïe, ma coiffure…..
p1040116bis
Vue sur le fond du cirque de St-Guihem

p1040117bis

        Nous rebasculons sur le versant est pour entamer la descente vers St-Guihem,  et nous sommes mieux protégés du vent. Le temps est hélas gris, malgré ce vent fort; il y a aussi quelques gouttes de pluie…. Pas habituel par ce vent, et l’on supporte pull ou veste, pour la fin du parcours.

p1040120bis

A proximité du village, nous rejoignons le sentier des Fénestrelles.

p1040125

Aux portes du village, nous attendons les 3 randonneuses….

p1040127bisp1040128bis

p1040130bis

          Il y a un peu plus de monde dans Saint-Guilhem-le Désert que sur les chemins que nous avons empruntés….

p1040133

     Pour finir notre périple, il nous reste à rejoindre nos voitures en empruntant le sentier entre la route et le fleuve Hérault.

p1040134bis p1040136

      Une brève visite au moulin qui a su résister aux attaques des crues du fleuve…

et nous sommes arrivés!

       Partis vers 14h20, il est plus de 18h30 quand nous reprenons nos voitures après avoir parcouru un peu plus de 12km, ce qui est déjà sérieux pour un décrassage après une période d’inactivité….

      Excellent pour une remise en forme!

Randonnée-grillade au col de l’Ourtigas

C’est une petite boucle de 7 à 8km qui était au programme de cette journée du 02 juin 2016.  Compte tenu de la distance (60km de Canet) et du souhait de faire une bonne étape repas au gîte de Caissenols-le-Haut ce fut un départ vers 9h30 de Canet pour une journée complète!

plan

Le col de l’Ourtigas, situé dans le parc du haut-Languedoc, est accessible de Lamalou via le village de Rosis par de petites routes sinueuses. Nous étions 10 au départ. Nous sommes couverts malgré le ciel bleu car, à près de 1000m d’altitude, il fait encore frais le matin!

P1030489bis

Cette boucle pourrait paraître facile….. Elle commence par une descente au hameau de Caissenols-le-Haut, puis la descente se poursuit vers Caissenols-le-Bas, et au delà, mais le retour se fait par une bonne grimpette qui en a fait souffrir quelques un(e)s….

P1030493bis
La descente dans les sous-bois est superbe et glissante!
P1030498bis
Il n’y aura pas de chute! il faut rester prudent!

P1030499bis P1030505bis

P1030504bis
Il y a sur le trajet de vieux châtaigniers plusieurs fois centenaires

Après une petite heure de marche, nous sommes aux abords du hameau en ruine de Caissenols-le-Haut.

P1030514bis P1030515bis

Une seule maison a été remise en état; c’est un gîte agréablement aménagé et ouvert à tous….

P1030552bis P1030556bis

Bravo à l’association qui aménage et entretient les lieux!

P1030531bis

Il fait beau et chaud : nous mangerons dehors sur la grande table aménagée en face du gîte à côté du barbecue. Il y a même un four à pain!

P1030530bis

Un peu de patience en attendant que la braise soit prête!

P1030524bis

Pendant ce temps, il faut apporter sa côte part de travail…..

P1030534bis

Repas sous un chaud soleil…

P1030538bis

Bataille autour d’une plaquette de chocolat fondu au soleil….

P1030539bis P1030542bis

Laquelle des deux est la plus gourmande ?

P1030547bis

Il faut quand même penser à repartir car nous n’avons fait qu’une faible partie du circuit.

P1030551bis
On plie et range les sacs à dos

Départ en direction de Caissenols-le-Bas que nous rejoignons très rapidement, par une descente plus facile qu’au départ. Nous longeons le ruisseau de l’Ourtigas. Depuis sa source au col de l’Ourtigas, il est grossi par plusieurs autres ruisseaux que nous traversons.

P1030562

Nous arrivons aux premiers murs du hameau

P1030563

Ce ne sont que des ruines. Cet ancien four  est presque la seule belle architecture encore en état (médiocre!)P1030564bis

Nous poursuivons encore en faible descente pendant un moment avant de nous trouver au début de la partie un peu dure du circuit. Tout le monde a encore le sourire!

P1030572bis

Après avoir raté la bifurcation (balisée bleue mais peu repérable) nous avons marché un moment en descente avant de rebrousser chemin et attaquer alors le retour en remontant vers le col. C’est dur….

P1030574bis
On voit au loin notre groupe s’étirer ce qui laisse le temps d’admirer le paysage!

 

P1030577bis
Panorama d’un paysage bien accidenté
P1030580bis
Progression très lente dans cette partie très raide du circuit.
P1030584bis
On monte! Annick – qui ferme la marche depuis un moment- a besoin d’être encouragée….
P1030588bis
Quand cela descend, ce n’est pas plus simple!

P1030585bis

Enfin, nous dépassons le gros kern, qui signale que la fin de l’ascension est proche.

P1030594bis
notez notre siouxe avec son arnachement de feuilles de châtaignier sensées repousser les moustiques

Encore une montée avec un panorama superbe.

P1030596bis

P1030597bis
Nous sommes enfin dans le sous-bois, avec un superbe tapis de jeunes pousses de myrtilles

A ce point, il reste une vingtaine de minute en descente bien caillouteuse, pour rejoindre notre point de départ.

P1030599bis
Ce sont les derniers mètres avant d’arriver au virage sur la route où nous retrouvons vers 17h45 nos voitures.

L’après-midi a été un peu difficile après une matinée facile et une longue pause repas justifiée par le charme de Caissenols-le-Haut.

Bien que court, ce circuit ne peut être fait en peu de temps car la progression est très lente sur des sentiers d’abord glissants puis très raides et caillouteux ensuite. Mais circuit superbe à recommander!

Nous avions déjà fait cette randonnée en juin 2015. Pour voir cet autre compte-rendu : rendez vous ICI

 

Des randonneurs de l’AMISTAT à l’Aigoual….

     Cette sortie du vendredi 6 mai était hors programme des randonnées planifiées chaque trimestre. Les marcheurs de l’AMISTAT avaient été sollicités pour cette sortie un peu plus dure que les sorties habituelles, et 5 ont répondu présents.

Conditions météos satisfaisantes ce jour là.  Ci-dessous le tracé du circuit (en bleu) et la photo du groupe.trace P1030346bis

Pour un compte rendu plus détaillé, suivez le lien ICI!

 

le tour de l’Etang du Ponant

C’est un circuit sans dénivelé, le tour de l’Etang du Ponant, que nous avons effectué ce 1er mai 2016, par un ciel hélas gris et beaucoup de vent!

planbis

Le point de départ est le parking à côté du pont sur le Vidourle, à la sortie de la Grand-Motte. Aucune difficulté, puisque ce n’est que du terrain plat, et le tour de l’étang représente environ 14km.

P1030267bis
10 personnes de l’Amistat (avec le photographe!), vers 14h15, au départ
P1030271bis
On longe d’abord le bras du Vidourle pour rejoindre l’étang, sur des chemins bien aménagés, en ville
P1030280bis
après le petit port sur l’étang, la piste se poursuit jusqu’à rejoindre la route.
P1030283bis
Après avoir longé la départementale, on trouve vite le moyen de rejoindre le bord de l’étang
P1030296bis
Au loin, la Grand-Motte, avec un peu de soleil!
P1030297bis
Première petite halte….
P1030290bis
Nous marcherons un long moment sur la berge de l’étang

P1030313bis

P1030285bis
Nous rencontrerons quelques oiseaux, le temps n’est pas idéal pour leur observation!

P1030277bis

P1030313bis

P1030291bis
Longue partie de la randonnée assez agréable au nord de l’étang
P1030299bis
Il faut rejoindre la route pour emprunter le pont sur le Vidourle et bifurquer aussitôt vers le sud, sur la rive gauche du fleuve.
P1030303bis
Vers 12h30, pause bien méritée, à peu près à l’abri du vent toujours aussi fort et frais
P1030305bis
Merci pour cet excellent gâteau, parfait avec le café!

Après le repas…. Il reste encore du chemin pour terminer cette boucle.

P1030317bis
Sur la rive sud de l’étang, nombre de bois accumulés par les crues du Vidourle
P1030327bis
Après avoir remonté ce bras mort communiquant avec l’étang, il y a une traversée un peu boueuse!
P1030329bis
On rejoint aussitôt un large chemin, qui nous ramène rapidement à la Grand-Motte
P1030322bis
Un héron, peu visible sans téléobjectif!
P1030339bis
Halte au point d’information, juste avant la traversée du pont, à l’embouchure du Vidourle
P1030336bis
Ciel chargé à l’embouchure du Vidourle

Nous somme de retour au point de départ assez tôt dans l’après-midi, après avoir parcouru 14km.   Bon bol d’air! et pas de pluie malgré un ciel chargé…