les Orgues de Taussac

Météo optimiste entre deux jours de pluie, pour ce dimanche 21/09/2020. Au programme, une boucle de 9km, partant de « L’Horte », hameau accessible depuis Hérépian par la D13…

Nous avons opté pour une journée complète, bien qu’il s’agisse d’un faible kilométrage. Le point de départ est à côté de la Mairie de Taussac, située à l’Horte, très facile à trouver…

Notre équipe au point de départ, à 9h30…

Juste à côté de la Mairie, le sentier démarre en passant sous le porche visible en arrière-plan.
Dès le départ, nous montons.

La randonnée débute par une montée assez raide au début puis régulière, pendant environ une heure, pour un dénivelé de 200m.

Au premier kilomètre, nous arrivons à un petit oratoire récemment aménagé.

Nous repartons en montant le plus souvent dans les bois, avec quelques champs et des anciens arbres fruitiers. On s’arrête un instant à côté d’une petite cabane, dominant la vallée.

C’est au point culminant de cette montée que l’on croise la D2, pour emprunter en face un chemin sur la droite. D’abord large, il deviendra plus étroit, bien abrité par un sous-bois de chênes ou de châtaigners.

La marche se poursuit facilement sur ce sentier pour arriver au km 4 à un embranchement qui, sur la droite, permet de redescendre à l’Horte ; nous poursuivons tout droit vers le village de Taussac. Signalons que le sentier est partout bien balisé et que n’avons pas eu à hésiter sur notre direction….

Le chemin redescend pour rejoindre Taussac ; il est parfois étroit et l’on trouve aussi des petits passages encore bien empierrés.

Après une descente rapide, nous entrons dans Taussac en passant sous le porche qui jouxte l’église.

l’église de Taussac

Dans les ruelles de Taussac

En sortant du village, quelques mètres sur la route avant de prendre le sentier sur la droite qui remonte vers les « Orgues », avec une pente moyenne plutôt élevée !

La montée aux Orgues de Taussac est assez longue avec des passages en escaliers, pour finir par un peu d’escalade en arrivant au sommet, où nous ferons un arrêt « repas »

Nous passerons un bon moment au sommet car il ne restera qu’1h30 de marche pour boucler notre randonnée.

Nous repartons enfin ! Il fait chaud alors que l’on craignait la pluie. Le sentier est abrité mais assez caillouteux.

Le chemin, d’abord étroit finit par rejoindre une piste plus large, par endroits bétonnée, avant que nous croisions à nouveau la route D13

On emprunte aussitôt un sentier qui descend parfois en escalier, avec des cailloux qui freinent notre allure. Nous traversons un agréable bois de chênes verts. Les quelques maisons du hameau de « la Tourbouille » nous indiquent que nous approchons de l’Horte, à moins de 2km. Il y aura encore une longue partie sur une piste large avant de prendre sur la gauche le raidillon (bien indiqué) qui redescend au village.

On attend parfois que l’équipe se regroupe, car chacun descend à son rythme!

Une dernière photo à l’arrivée devant la mairie, attestant de la fraîcheur de nos marcheurs! Il est environ 15h et nous serons une heure plus tard de retour à Canet.

Rendez-vous à la prochaine sortie….

rando au Pouget

Enfin! Après le confinement et un été sans sortie, nous étions pressés de reprendre la marche sur un circuit proche de Canet.

Modification de nos habitudes : la chaleur de ce mois de septembre nous a amenés à opter pour une sortie le matin. Départ à 8h30 ce dimanche 13 septembre pour un parcours d’environ 8km partant du Pouget, village tout proche de Canet

Sur le plan en « rose » la boucle d’environ 10km et celle de 8,5km que nous avons faite

Pour cette 1ère sortie, nous avons opté pour un circuit de 8,5km, sans difficulté, et peu de dénivellé. En s’éloignant du Pouget, nous marchons d’abord sur une piste, puis sur un sentier pour rejoindre assez vite le dolmen du Pouget

Notre groupe ‘presque) au complet, au sommet du dolmen
le couloir d’accès au dolmen

Il faut descendre du dolmen par le sentier étroit qui permet de rejoindre la D2, que l’on traverse au niveau de la ferme pédagogique. Nous repartons ensuite en direction de Tressan piste puis sentier.

au début, piste longeant parfois de beaux murs calcaires…

En poursuivant vers Tressan, nous suivons le balisage jaune, jusqu’à passer la ligne haute tension ; nous prenons aussitôt une piste sur la gauche pour rejoindre en ligne droite le village de Puilacher. On retrouve le balisage jaune avant l’arrivée au village, où l’on fait un détour par le château.

le château est aménagé pour location d’appartements de vacances…

Une halte à la fontaine du village, pour se rafraîchir…

Vue sur l’église de Puilacher

De là, nous suivons à nouveau le balisage jaune qui nous amène à travers vignes jusqu’au domaine L’estang, après avoir traversé à nouveau la D2. Sur cette portion du trajet, nous ne regrettons pas d’avoir préférer randonner le matin car le soleil est déjà bien chaud….

Signalons que juste avant le domaine, un propriétaire nous a contraint à faire un détour pour ne pas passer chez lui, comme le prévoit le circuit tel qu’il est décrit….

Après le domaine, nous terminons la boucle à l’ombre de grands arbres, piste bien large, et rejoignons une petite route qui, en quelques mètres nous ramène à notre point de départ. Un peu plus de 8km en tout, et nous serons de retour à Canet vers 12H…