Excursion à Conques et Rodez (le musée Soulages)

Tôt levés ce samedi 20 mai pour nous rendre de Canet à Conques puis Rodez pour une excursion « culturelle » d’une journée….

Départ en bus vers 7h de Canet pour 20 passagers puis nous  avons rejoint à  Clermont-l’Hérault les 17 autres passagers, pour remplir le bus!

Arrivée vers 10h15 à Conques avec au programme la visite de l’abbaye Sainte Foy ainsi que la visite du trésor.

En montant vers l’abbaye, nous admirons le  village de Conques.

Notre équipe, quasi au complet attend notre guide pour la visite de l’abbaye.

Nous nous retrouvons devant l’entrée de l’abbaye, et passons un certain temps devant le célèbre tympan du jugement dernier….

La visite de l’église sera plus brève. La nef est très impressionnante  par sa hauteur et les vitraux de Soulages l’éclairent abondamment.

Nous poursuivons par la visite du célèbre trésor d’orfévrerie de Conques. On y accède par l’ancien réfectoire des moines, dans l’ancien cloître dont il ne subsiste que peu de choses.

Au centre du cloître un étonnant bassin roman réalisé en pierre serpentine qui a été très bien restauré.

Pas d’images du trésor de Conques car les photos sont interdites!  Il y a de superbes pièces d’orfèvrerie dont la plus célèbre est la statue de Sainte Foy. Mais nous avons aussi admiré (entre autres) la chasse de Pépin, le « A » de Charlemagne etc…

dernière vue à partir du cloître avant le départ!

Il est déjà plus de midi quand nous reprendrons le bus pour rejoindre Marcillac où l’on est attendu pour le repas….

Ce repas fut un long moment de repos, et la cuisine aveyronais a été appréciée! Nous arriverons finalement à Rodez, devant le musée Soulages vers 15h45.

Devant l’entrée du musée Soulages

Quelques uns ont choisi de visiter la cathédrale, toute proche.

La cathédrale  Notre-Dame domine toute la ville de Rodez. Elle est typique du gothique méridional.

Quelques exemples des oeuvres de Soulages, dont le musée présente une belle rétrospective de sa carrière. Cette visite ne nous laisse pas indifférents et les  réactions au sein de notre groupe sont très variées!

l' »outrenoir » de Soulages, ici bien mis en valeur par la lumière des larges baies.

Nous avions convenu de repartir vers Clermont-l’Hérault et Canet vers 17h30, et tous étaient ponctuels au rendez-vous !

Dernière vue vers le musée avant de monter dans notre bus.

Le retour s’est fait sans problème et les participants semblent avoir bien apprécié cette journée….

Vous pouvez laisser vos commentaires en utilisant la fenètre réservée à celà!

Randonnée à Puéchabon, Montcalmès et St Sylvestre des Brousses

Dimanche 14 mai, nous étions 13 à partir de Canet  pour nous rendre à Puéchabon, pour une rando d’une demi-journée (8 à 9km), sans grosse difficulté et dont le point de  départ, n’est qu’à quelques km de Canet..

Nous avons laissé nos véhicules sur la petite route goudronnée partant au nord est de Puéchabon, à moins d’un km du centre.

Peu de dénivellé et des pistes faciles dès le départ…

IL y a de nombreux points d’eau – parfois petits comme celui-ci- tout le long de ce circuit. Nous nous dirigeons vers la Bergerie neuve puis vers le hameau de Lavène.

A Lavène, plusieurs maisons ont retrouvé des occupants…..

Nous quittons Lavène, sous un chaud soleil!

Il y a encore du travail pour les amateurs de vieilles pierres! à restaurer….

Une lavogne de belle dimension…

En peu de temps, sous un soleil bien chaud, nous arrivons au petit hameau de Montcalmes,  où plusieurs maisons ont été récemment remises en état.

Mais il subsiste de nombreuses maisons abandonnées,  toutes munies d’un niveau bas vouté; anciennes bergeries ?

Il fait chaud et nos réserves d’eau sont un peu justes pour cette température!

Nous approchons du bord du plateau, et dominons l’Hérault. On voit la Séranne et découvrons la première vue sur Saint Guilhem le Désert, en contre bas, de l’autre côté du fleuve.

Au pied du relais télé et téléphone de St-Guilhem.

Un belvédère a été aménagé pour une vue sur les gorges de l’Hérault et Saint Guilhem.

Le parcours emprunte dans cette partie des sentiers plus étroits, avant de redescendre vers l’église de Saint Sylvestre des Brousses.

Encore une lavogne!

Très belle église romane, architecture simple et austère….

Il a fallu descendre par une piste caillouteuse assez désagréable pour rejoindre ce lieu. De là, la dernière partie du circuit consiste à remonter par un sentier assez raide, pour retourner vers Puéchabon. 2 ou 3 préfèrent attendre ici à l’ombre, que l’on vienne les reprendre en voiture!

Nous aurons eu un peu chaud pour finir! Mais c’est une randonnée assez facile. Il y a des passages peu ombragés, et le soleil nous a pas épargnés, ce que nous n’imaginions pas en ce début mai.

Belle sortie : nous serons de retour vers 18h : Compter 3 heures de marche.