Le ruisseau du Joncas et la grotte des fées

Notre groupe prêt à partir sous un ciel bien bleu!

Temps d’été ce jeudi 13 avril pour nous rendre au-dessus d’Arboras sur la petite route menant à la Font de Griffe, en direction de la vallée de la Buèges.

Une douzaine de marcheurs pour cette belle balade de 8 ou 9km.

Vacances scolaires obligent : l’équipe était renforcée par de vaillants marcheurs!

Le point de départ est à côté du site aménagé près du dolmen sur le bord du causse. Nous commencons par descendre la piste qui nous conduira au ruisseau du Joncas. Beaucoup de fleurs, thym, genets et  surtout des asphodèles que nous verrons tout au long de la randonnée.

Une première halte aux habitats sous roche aménagés  dans la partie basse de la vallée.

La remontée dans le lit sec du ruisseau est trés ensoleillée et la température est estivale…..

des cistes (voir la question en fin d’article!)

Ce circuit non balisé, emprunte  la plupart du temps le lit sec du ruisseau, parfois très caillouteux…

Il y a une lavogne pour rappeler que ce ruisseau peut couler!

Après une pause brève, la remontée du ruisseau se poursuitIl fait toujours aussi chaud!

On reconnait que nous sommes à proximité de la grotte car ici il y a de l’eau dans le ruisseau, pour le plaisir des plus jeunes!Dans la grotte, d’accès très facile et sans danger, nous profitons de la fraîcheur. Il faut trouver son entrée, à une quinzaine de mètres en hauteur, sur la rive droite du Joncas.

Nous repartons, poursuivant la remontée du lit du ruisseau. Dès que possible à l’ombre…. et  les réserves d’eau baissent vite!Derniers jeux dans l’eau avant de quitter la vallée pour rejoindre la piste carrossable que nous emprunterons un moment pour notre retour.Superbes lieux très sauvages

Cette partie montante de la randonnée est trop ensoleillée et un peu longue!

Enfin, nous quittons la piste pour un petit sentier qui permettra de ne pas rejoindre trop vite le goudron,  évite quelques côtes et raccourcit le circuit.

Le dernier km est sur le goudron et les petites jambes se font lâcher!

Retour à proximité de nos véhicules vers 17h.

Quelques remarques, pour ceux qui veulent faire cette promenade :   il faut connaître les lieux, car pas de balisage! mais peu de risque de se perdre…  Elle n’est pas de grande difficulté mais la progression dans le lit sec du ruisseau est lente.

Nous avons eu trop chaud, ce qui est peu habituel à cette date…

       Attention aux abeilles ! Sur le sentier emprunté au retour, de nouvelles ruches ont été installées récemment sur les 2 bords du sentier ne laissant que la possibilté de passer juste à côté : résultat 2 piqûres heureusement sans gravité….

         Enfin, cette randonnée tient son charme de l’aspect très sauvage du ruisseau du Joncas. On est vraiment loin de tout!

Nous avions fait cette randonnée (circuit un peu différent) par le passé, à une date automnale. Il y a plus de photos prises dans la grotte.

Vous pouvez revoir ce circuit en cliquant ICI 

 

Nous recommandons cette sortie à tous les amateurs de la nature encore sauvage.

Question QUIZZZZ!

Le ciste que nous avons vu partout sur notre chemin est-il vraiment la variété « ciste de Montpellier »? (voir la photo ci-dessus)

en écrivant ces lignes, j’ai un doute : voir la forme de la feuille . Ciste à feuille de sauge (dit ciste femelle) ? Qui nous instruira mieux? Merci d’avance!

Une réflexion au sujet de « Le ruisseau du Joncas et la grotte des fées »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *