Le Carroux : de Douch au col de l’Ourtigas

C’est une randonnée assez classique sur les hauteurs du Carroux, partant de Douch ; un circuit d’une dizaine de km empruntant d’abord la direction d’Héric pour descendre vers le ruisseau du Viala jusqu’à la part la plus au nord du circuit. Il faut alors remonter au col de l’Ourtigas puis revenir par le bord du plateau, assez désertique. Nous sommes alors à plus de 1000m, avant de retrouver la descente ramenant au point de départ.

Bien que de difficulté moyenne, plusieurs randonneurs n’avaient pu répondre présents ce jeudi 20 avril 2017.  Nous étions 6 au départ, et avons eu droit à une météo parfaite : grand ciel bleu, température très supportable et peu ou pas de vent : le pied pour randonner!

notre petite équipe, au complet
vue de Douch, au point de départ.

Nous empruntons  le sentier conduisant vers les gorges d’Héric

faible pente au départ!
Une première halte…
on se dirige vers le nord, par un sentier étroit et pierreux.

Une belle vue : on distingue nettement les Pyrénées enneigées !

Ce sentier est une succession de montées et descentes qui finissent par nous mener au creux de la vallée du ruisseau
rencontre au croissement d’une piste redescendant vers la vallée de l’Orb

des bois encore nus, quelques feuilles…
en plein bois : un pommier en fleur…

Nous arrivons, vers 11h, à un lieu bien reconnaissable: une bande rocheuse ayant l’aspect d’une muraille  naturelle

A proximité, il y a une porte naturelle!

Nous poursuivons notre marche, qui nous approche du ruisseau. Superbes sous-bois avec une belle lumière….

Enfin le pont de pierre, que l’on attendait pour faire la pause de midi, même si l’on sait que juste après il y a une sérieuse côte pour remonter jusqu’au col de l’Ourtigas…

Nous avons pris notre temps et trainé un peu avant de repartir….

Le sentier est parfois encore pavé, mais souvent encombré de cailloux qui inposent un rythme lent.

Oh Hisse! On est presque au sommet.

Ce panneau marque l’arrivée au col.

Nous ne restons pas sur le goudron, et empruntons une piste qui monte d’abord sous les arbres. Il y a des myrtilles un peu partout

On ne tarde pas à quitter les bois, alors que nous sommes presque au point culminant de la randonnée, 1035m

le sentier est bien visible dans ce paysage désertique!
Il y a de nombreux cairns le long du sentier

Le soleil sur cet arbre mort….

C’est le retour, la descente vers Douch : les premiers attendent les derniers!
On distingue le village, en contrebas

Nous finirons par les ruelles de Douch, et une étape à la « Maison du mouflon », avant de rejoindre nos voiture…

Randonnée  terminée assez tôt; nous ferons un détour par le site des « écrivains combattants », en redescendant vers Lamalou.

Une question :  quelle est cette plante étrange poussant sur la paroi verticale de la « porte naturelle »?  Merci d’éclairer nos lanternes!

 

Randonnée du jeudi 20 avril 2017 : Douch, Col de l’Ourtigas, Douch

Jeudi prochain, journée complète, Douch, le Vialais, le col de l’Ourtigas et retour à Douch par les crêtes​.
 
Nous partirons de Douch en directiondu col de l’Ayrolle puis nous nous dirigerons vers le vialais apres la traversée du ruisseau nous remonterons vers le col de l’Ourtigas et gagnerons la crête pour un retour sur Douch.
 
Randonnée de difficulté moyenne d’environ 13 km.
Rendez vous sur le parking de la poste pour un départ à 8h30.
 
PIERRE  DAIGUEMORTE
 
Images intégrées 1

Le ruisseau du Joncas et la grotte des fées

Notre groupe prêt à partir sous un ciel bien bleu!

Temps d’été ce jeudi 13 avril pour nous rendre au-dessus d’Arboras sur la petite route menant à la Font de Griffe, en direction de la vallée de la Buèges.

Une douzaine de marcheurs pour cette belle balade de 8 ou 9km.

Vacances scolaires obligent : l’équipe était renforcée par de vaillants marcheurs!

Le point de départ est à côté du site aménagé près du dolmen sur le bord du causse. Nous commencons par descendre la piste qui nous conduira au ruisseau du Joncas. Beaucoup de fleurs, thym, genets et  surtout des asphodèles que nous verrons tout au long de la randonnée.

Une première halte aux habitats sous roche aménagés  dans la partie basse de la vallée.

La remontée dans le lit sec du ruisseau est trés ensoleillée et la température est estivale…..

des cistes (voir la question en fin d’article!)

Ce circuit non balisé, emprunte  la plupart du temps le lit sec du ruisseau, parfois très caillouteux…

Il y a une lavogne pour rappeler que ce ruisseau peut couler!

Après une pause brève, la remontée du ruisseau se poursuitIl fait toujours aussi chaud!

On reconnait que nous sommes à proximité de la grotte car ici il y a de l’eau dans le ruisseau, pour le plaisir des plus jeunes!Dans la grotte, d’accès très facile et sans danger, nous profitons de la fraîcheur. Il faut trouver son entrée, à une quinzaine de mètres en hauteur, sur la rive droite du Joncas.

Nous repartons, poursuivant la remontée du lit du ruisseau. Dès que possible à l’ombre…. et  les réserves d’eau baissent vite!Derniers jeux dans l’eau avant de quitter la vallée pour rejoindre la piste carrossable que nous emprunterons un moment pour notre retour.Superbes lieux très sauvages

Cette partie montante de la randonnée est trop ensoleillée et un peu longue!

Enfin, nous quittons la piste pour un petit sentier qui permettra de ne pas rejoindre trop vite le goudron,  évite quelques côtes et raccourcit le circuit.

Le dernier km est sur le goudron et les petites jambes se font lâcher!

Retour à proximité de nos véhicules vers 17h.

Quelques remarques, pour ceux qui veulent faire cette promenade :   il faut connaître les lieux, car pas de balisage! mais peu de risque de se perdre…  Elle n’est pas de grande difficulté mais la progression dans le lit sec du ruisseau est lente.

Nous avons eu trop chaud, ce qui est peu habituel à cette date…

       Attention aux abeilles ! Sur le sentier emprunté au retour, de nouvelles ruches ont été installées récemment sur les 2 bords du sentier ne laissant que la possibilté de passer juste à côté : résultat 2 piqûres heureusement sans gravité….

         Enfin, cette randonnée tient son charme de l’aspect très sauvage du ruisseau du Joncas. On est vraiment loin de tout!

Nous avions fait cette randonnée (circuit un peu différent) par le passé, à une date automnale. Il y a plus de photos prises dans la grotte.

Vous pouvez revoir ce circuit en cliquant ICI 

 

Nous recommandons cette sortie à tous les amateurs de la nature encore sauvage.

Question QUIZZZZ!

Le ciste que nous avons vu partout sur notre chemin est-il vraiment la variété « ciste de Montpellier »? (voir la photo ci-dessus)

en écrivant ces lignes, j’ai un doute : voir la forme de la feuille . Ciste à feuille de sauge (dit ciste femelle) ? Qui nous instruira mieux? Merci d’avance!

Randonnée à Graissesac : le Devois

Dimanche 2 avril 2017 : au programme une randonnée réputée assez difficile, ce qui peut expliquer que nous n’étions que 5 au départ de Canet à 8h30…

Notre véhicule laissé au parking de Graissesac, nous prenons le sentier qui s’élève très vite au dessus du village.

Montée assez raide pour atteindre une piste plus facile.

On profite du terrain plat, on discute…Une jolie cascade et l’on réalise que l’on s’est trompé de direction depuis un petit km…. Demi-tour, pour retrouver le balisage jaune.On aborde ensuite les pentes d’abord boisées puis à découvert. Il fait assez frais, avec rafales de vent du nord. Nous restons couverts!

Quelques passages assez délicats, et une petite halte au pied d’un rocher, à l’abri du vent.Nous repartons en direction des sommets, et les « bosses de chameau » qui nous attendent….. Un peu de courage!   cela monte… Vers 12h30, halte repas bien méritée même si nous avons encore quelques côtes qui nous attendent avant le sommet. Nous approchons du sommet à 1022m, alors qu’un groupe de randonneurs nous rejoint.

Au loin, en contrebas,  Graissesac, que l’on voit pendant presque toute la montée.

André, toujours serviable…. offre ses services…..Il a fallu nous battre pour l’arracher aux mains qui le cramponaient… Nous avons pu le sauver!Nous avons laissé ce groupe partir vers la table d’orientation pour entamer la descente, qui démarre facile, mais qui devient un peu plus « technique » assez rapidement….Après quelques mètres sur la route, puis sur une sente qui coupe les lacets, on quitte définitivement cette route pour s’engager sur un sentier qui va redescendre vers Graissesac en suivant le ruisseau de Buissescures. Un panneau avertit de la difficulté de cette descente!Plusieurs passages sont équipés de cordes, finalement assez utiles!Nous traversons le ruisseau, après une première descenteUn autre passage avec corde!Un dernier passage, qui surplombe la vallée encaissée, dans cette partie du circuit, passage sans doute le plus dangereux.Graissesac, encore visible est maintenant presque à notre altitude.

Lorsque l’on rejoint cette maison, (lieu dit la Planque), à la jonction de deux ruisseaux, les difficultés de la descente sont alors enfin terminées. Nous ne tardons pas à rejoindre un chemin carrossable, qui nous ramènera assez vite au parking, alors que la pluie commence à tomber.Les topos indiquent 5h30 de marche pour 12km, mais, avec le détour au départ, une bonne pause repas, et plusieurs arrêts dans la descente, nous aurons mis près de 2h de plus.

Ce fut une journée bien sportive!

Je mets une dernière photo pour demander à qui pourra nous renseigner  quelle est cette plante que nous avons vue à plusieurs reprises sur le bord des sentiers.   Merci à celle ou celui qui nous sortira de notre ignorance!

Nous avions fait cette randonnée il y a plusieurs années. Vous pouvez voir d’autres photos de ce circuit en cliquant ICI

Programme des randonnée d’avril à juin 2017

L’alternance « jeudi » « dimanche » a été bousculée, en effet le calendrier a fait en sorte que beaucoup de dimanches ont été supprimés (Elections Présidentielles, dimanches fériés, Fête des jardins de l’Amistat). Il y a 12 randonnées prévues, 9 jeudis et 3 dimanches. Il y a également 5 randonnées pour la journée complète, les jours étant plus long nous irons plus loin, vers le haut Languedoc.
3 randonnées sont en D (Difficile) par leur distance ou en terrain montagneux, les plus courageux seront présents je pense.
Vous trouverez en PDF le programme des randonnées.
PIERRE  DAIGUEMORTE

Troc aux plants – Fête des Jardins 2017

Fête des jardins
               troc aux plants
Dimanche 30 avril 2017
à Canet, espace St-Martin

Le dimanche 30 avril 2017, de 9h à 18h, Amistat organise à l’espace St-Martin de Canet une journée de troc et vente de plants eFêtes-jardinst graines, des d’animations, une exposition et des ateliers, de nombreux produits bio et artisanaux.

Prévoyez vos plants à montrer, troquer et échanger.

À vos pousses et semis !

Qu’est ce qu’un troc aux plantes ?

Ouvert à tous les jardiniers amateurs, c’est une journée de convivialité où l’on peut échanger semences, graines, plantes, plants à repiquer, fleurs, boutures mais aussi toute autre chose en liaison directe avec le jardin.

Au troc de Canet, il sera aussi possible de trouver ou de proposer tout outillage de jardin, des documents, livres ou revues…

Un lieu d’exposition est aussi prévu. Vous pourrez y présenter tout objet qui semble digne d’intérêt !troc-plants

C’est un troc ! le principe est la gratuité des échanges…

Comment se préparer ?

Un troc cela se prépare ! Vous trouverez dans votre jardin nombre de plantes à repiquer.

Préparez donc très vite des boutures et mettez vos plants en pots Bouturepour qu’ils aient le temps de raciner avant la date du troc ! Il y a de nombreuses plantes vivaces que l’on peut diviser.

N’oubliez pas de les identifier clairement pour pouvoir les échanger.

Comment participer ?

Il est recommandé de signaler votre présence au moins 2 semaines à l’avance, par téléphone ou par email, ou sur le site de l’AMISTAT.

La participation est gratuite et ouverte à tous !

Ce troc se déroulera à Canet, en plein air, à proximité de la salle polyvalente proche du pont sur l’Hérault. En signalant votre participation à l’avance, une place pourra vous être garantie à l’intérieur en cas de mauvais temps.

Et si vous n’avez rien à proposer ? Cela n’empêchera pas, grâce à un sourire, que vous puissiez trouver votre bonheur…

Une occasion de rencontres et d’informations

Le troc de Canet sera aussi l’occasion de rencontrer des passionnés de jardinage, de découvrir de nouvelles variétés. N’hésitez pas à poser des questions.

Une restauration sur place vous est proposée.

Débats et conseils

Il est prévu des exposés et des démonstrations. 

  • L’abeille
  • La permaculture

Exposition et démonstrations

Un lieu d’exposition est prévu dans la salle polyvalente et à l’extérieur. L’entrée est libre.

  • Fours solaires et à bois
  • Teintures naturelles
  • Vannerie
  • Pièges à guêpes et frelons

Documents

Renseignements

Tél.: 07 81 48 51 85
Courriel :  jardins@amistat.fr